24 avril, 2002


Je persiste, mais je cite

Vous avez sans doute remarqué que je ne sombre pas aisément ni même du tout dans de longues citations et que je privilégie de loin l'écriture de mes propres textes parsemés d'hyperliens révélateurs. Aujourd'hui cependant, exceptionnellement, je publierai le texte de quelqu'un d'autre. Parce que j'eût aimé l'écrire. Parce que j'y consens. Parce que j'abonde dans le même sens. Parce qu'il en vaut la peine, qu'il est à la fois teinté d'humour et débordant de gros bon sens. Voilà. Merci au copain qui me l'a fait suivre et qui m'a gracieusement offert le privilège de le diffuser. Merci et salut aussi à Bertrand Hall, que je n'ai pas le bonheur de connaître personnellement. Coup de chapeau et courage !

Mise en contexte : lettre à l'OLF

Bonjour,

je suis un employé (journaliste) de Radio-Canada en "lock-out"...

1) Je n'ai pas trouvé sur votre site internet un endroit où je pourrais loger la proposition qui suit. J'espère vivement que malgré vos avertissements en ligne, il vous sera possible de faire parvenir ce message à qui de droit. Dans le cas contraire, prière de m'en aviser et de me référer au service approprié. 
2) L'expression "Lock-Out" m'agace (et pas seulement parce qu'elle m'affecte au premier plan). Même après avoir parcouru plusieurs sites français, il m'a été impossible de trouver une traduction qui réflète à la fois la dureté du concept, et son laconique impact. Après moultes
réflexions, je vous propose l'adoption officielle de l'expression suivante:

LE CADENAS

Il n'est pas rare qu'un mot français prenne plusieurs sens, voire change de substance.

Remplacer "lock-out" par "CADENAS" aurait plusieurs avantages.

1) Le mot est simple, sa signification évidente et l'utilisation de l'objet est connu..
2) Il possède le même nombre de syllabes que le mot anglais. (Atout non négligeable lorsqu'il est question de remplacer un terme très ancré dans le vocabulaire commun.)
3) L'imagerie qu'engendre le terme "cadenas" permet de visualiser très vite une situation qui s'apparente de très près au "lock-out". "Mettre...apposer...poser.." un cadenas sur quelque chose a une connotation brutale, équivalente au "lock-out"

4) Il a une connotation éminement historique chez nous, "La loi du cadenas" de Maurice Duplessis (même si elle visait avant tout les sympathisants communistes mais aussi les syndicats soupçonnés d'en abriter un) donnaient pleins pouvoirs au Procureur Général du Québec (en l'occurence Maurice Duplessis) "pour fermer une maison ou un local..." etc...
5) Le terme est facilement utilisable pour remplacer les expressions actuelles utilisant cet anglicisme. Exemples:
- La Société Royal Compost a imposé un lock-out à ses employés.
Peut aisément se traduire par:
- La Société Royal Compost a imposé le cadenas à ses employés.
- Les employés de la Société Royal Compost, toujours sous le coup d'un cadenas, ont décidés de rétorquer...
- Cadenas à la Société Royale Compost: un mois déjà.
- Le cadenas à la Société Royal Compost est légal selon le tribunal.
- Le syndicat appelle à la levée du cadenas chez Royal Compost...
etc etc...
Au delà de l'humour (relatif) de mes exemples, je précise que ma démarche est on ne peu plus sérieuse. Un auteur-compositeur québécois contemporain parle "d'embarrés dehors", expression suave mais beaucoup moins polyvalente que celle que je vous propose.
Je crois que l'actualité et les possibles futurs s'y rattachant demandent une étude sérieuse de votre part de ma proposition.

Bertrand Hall, journaliste "sous cadenas" de Radio-Canada


10:40:13 PM  Permalien   À vos claviers []

Dans la série néologismes de l'avant-garde

Plus je navigue, plus je me rends compte que l'expression « carnet », gagne sur le terrain de la popularité et ancre une réalité de façon tout à fait juste. Les clavardeurs solitaires de carnets de voyage, globe-trotters de la vie, du monde de l'information et de la toile, méritent aussi une appellation  qui leur est propre. Je les baptise donc carnetiers et carnetières de la Toile, n'en déplaise à l'OLF et autres figures d'autorité de même mine. Carnetiers et carnetières, à vos claviers ! Vous faites du bon boulot !


6:30:39 PM  Permalien   À vos claviers []

L'opulence

De loin le meilleur outil de recherche et éventail de textes qu'il m'a été donné de voir sur la Toile mondiale en matière de linguistique et de terminologie. Un outil complet. Même les quelques hyperliens périmés, disséminés ça et là, n'ont pas réussi à me faire sourciller (c'est dire !), tant la richesse des ressources et de la documentation y est à s'étourdir. Préparez vos souris, ça va chauffer ! Prenez la peine d'explorer, de fouiner, d'expérimenter, vous ne serez pas déçus, foi de grande rousse ! Un outil à inscrire à vos signets, latiniste distingué ou pas.


6:19:27 PM  Permalien   À vos claviers []

Printemps, « p'tits zoziaux » et oiselets !

Si, comme moi, vous êtes un néophyte accompli (et entêté) des rudiments de ce noble sport qu'est le golf, et que vous vous retrouvez en face d'une traduction ou d'une rédaction où l'on vante le mérite de cet ancestral exercice, vous apprécierez sûrement ce lexique pensé pour les « enfants de la balle » (au premier degré).


6:02:49 PM  Permalien   À vos claviers []

Langue au chat

 

Un outil merveilleux pour confirmer (ou soulager) vos craintes en matière de difficultés de la langue. Des références au Colpron (ayatollah de la langue sil en est un). Moteur de recherche simple mais efficace. Coup de béguin, jai ajouté à mes signets. Vivat Daniel Roy !


5:38:16 AM  Permalien   À vos claviers []

L'abonnée est de retour !

Non. Je n'ai pas joué les fêtardes depuis le 12 avril. Radio Userland m'a fait la grâce de consacrer 17 jours à prendre conscience qu'un mandat-poste en beaux dollars US émis par Postes Canada était l'équivalent d'argent sonnant ! Après l'envoi d'un nombre plus que respectable de courriels restés sans réponse, j'ai enfin reçu ce matin mon sacro-saint « license number », en écrivant simultanément au président, au service des relations publiques au service à la clientèle, etc., etc., etc., ad nauseam. Mais la grande rousse n'a pas chômé. Ses carnets seront engraissés dès ce soir. De belles trouvailles en perspectives.


5:28:38 AM  Permalien   À vos claviers []


Tout sur le Carnet Web
Radio Userland francophone
Les coups de cherchouille de la petite brune
La rainette
Seb's Open Research
Compatriote (clin d'oeil) normand
Carnets CFD
Mario tout de go
Remolino
Québec Urbain
Immersion - Monsieur Julien
Gilles en vrac
Banlieusardises
Le Cornichon
Le Concombre
Ni vu, ni connu, mais lue !
Sage Zénon
Mon diariste favori n'est qu'une sale bête !
Ad Usum Delphinorum
Errance
François, « Pêcheux » sur Toile
Christophe, homme-orchestre
Au pays d'Élucubrie
Ze WoC
Éphéméride
Les trouvailles de Pierre
Maître du maniement des mots
Carnet lingala
Language Hat
Enigmatic Mermaid
« Humanrouter »
Maître Lamoureux, médialogue
La belle tête de Moncton
Cybercodeur
Jemisa
Cyberhumanisme
Tolérance
L'autre portail
Les chroniques de Cybérie
Mizio
L'homme moderne
Informatique et libertés
Eurêka
Cyberfemmes
Lexilogos
NTIC
Thot
L'Infobourg
L'Agora
Aristotoile
Liens utiles